Le site de La FCPE 78

FCPE 78
29, avenue Duguay Trouin,
78960 Voisins-le-Bretonneux.
Tél : 01 30 54 92 41

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des Ecoles Publiques des Yvelines

Accueil | Recherche | Contact | Adhésion | Lettre d'infos |

Les surprenants critères d’évaluation de l’action du ministre de l’Education nationale

La FCPE juge particulièrement inadaptés les critères d’’évaluation de l’’action politique du ministre de l’’Education nationale. Les enfants ne sont en aucune manière cités, seule une logique budgétaire domine.

En mettant en avant le nombre d’’heures supplémentaires effectuées par les enseignants et l’’ancienneté des enseignants en Zone d’éducation prioritaire, le gouvernement témoigne d’une vision singulière des finalités et du fonctionnement du système éducatif.

Quelle pertinence peuvent avoir des indicateurs de dépense, si le fait de supprimer 11 200 postes pour y substituer des heures supplémentaires est en soi un indicateur de la performance du ministre ? Cela ne fait que refléter un choix délibéré : celui d’’avoir moins d’adultes pour encadrer et former les élèves.

On aurait pu imaginer que la réussite des élèves à tous les niveaux d’enseignement était la finalité centrale du système éducatif…. Cela pouvait se traduire par des critères portant sur la baisse du nombre de jeunes sans qualification, un taux de redoublement fortement réduit ou, plus fondamentalement, une amélioration de la maîtrise des connaissances et compétences transmises par l’’Ecole…

On aurait pu imaginer que la capacité du ministre à assurer les remplacements des enseignants serait prise en compte…

A quoi servent donc les indicateurs définis par la LOLF et les programmes scolaires, élaborés par les ministères et le parlement, s’ils sont ignorés par un cabinet de consultants éloignés des réalités quotidiennes des élèves et des parents qui chaque jour, de fait, évaluent l’action ministérielle ?

C’est aux usagers et citoyens d’avoir in fine le dernier mot.

La FCPE rappelle que pour les élèves comme pour les enseignants, l’évaluation au mérite recèle un nombre d’effets pervers et de dommages collatéraux : il en va de même pour l’évaluation du ministre et du système éducatif.

communiqué FCPE - 7 janvier 2008