Le site de La FCPE 78

FCPE 78
29, avenue Duguay Trouin,
78960 Voisins-le-Bretonneux.
Tél : 01 30 54 92 41

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des Ecoles Publiques des Yvelines

Accueil | Recherche | Contact | Adhésion | Lettre d'infos |

Accueil  > Actualités > Infos départementales > Déclaration de la FCPE des Yvelines au CDEN du 14 mars 2016

Déclaration de la FCPE des Yvelines au CDEN du 14 mars 2016

mercredi 16 mars 2016, par Valerie

Au nom des parents d’élèves FCPE des Yvelines, nous souhaiterions attirer votre attention sur quelques points d’actualité, dans le contexte Yvelinois et régional.

Sur les conditions de mise en place de la réforme du collège à la rentrée 2016, nous constatons, au travers des premiers éléments qui nous sont remontés des DHG soumises aux conseils d’administration des collèges du 78, certaines dérives sur l’utilisation des heures accordées par le rectorat pour la mise en œuvre de la réforme dans tous les niveaux. Dans certains collèges, les tableaux présentés sont tellement synthétiques qu’il n’est pas possible de comprendre quelle sera la répartition des heures accordées, dans le respect et l’esprit des textes de la réforme.
C’est bien sûr avec satisfaction que nous voyons des moyens accordés en hausse dans tous les collèges, par rapport à la rentrée 2015, signe que le rectorat a bien pris en compte les besoins nécessaires aux nouvelles grilles. Toutefois, la tendance sur une partie des établissements serait de privilégier des effectifs allégés par classe, à la demande des enseignants, ce qui reviendrait à augmenter le nombre de divisions au détriment des possibilités de créer des effectifs réduits en langues, en accompagnement, et dans d’autres matières comme le prévoit la réforme. Nous réitérons notre demande que la réforme s’applique fidèlement dans tous les collèges des Yvelines à la rentrée 2016, et que toutes les heures classes soient assurées pour tous les élèves dans le cadre des nouvelles grilles.

La mise en place de la réforme et les moyens supplémentaires accordés ne sauraient occulter le problème permanent du non-remplacement des enseignants. Comme maintenant à chaque CDEN, nous vous alertons sur les postes d’enseignants vacants et sur les postes actuellement non remplacés (une feuille annexe vous sera jointe). Nous dénonçons encore une fois le fait que certains enfants subissent un enseignement haché, déstructuré et parcellaire, du fait de ces non-remplacements. La scolarité doit être complète et surtout équitable sur tout le territoire des Yvelines.

Nous désirons aussi vous alerter à nouveau sur le fait que la transmission des coordonnées des familles aux listes de parents d’élèves n’est toujours pas faite sur certains établissements des Yvelines (par exemple à Conflans, à Plaisir, etc.). Ce problème est récurrent et empoisonne les relations parents-établissement ; nous constatons que dans de nombreux cas les têtes de liste des fédérations de parents ne sont pas réunies en début d’année pour définir les modalités de communication avec les familles. Ce droit de communication vers les familles reste pour nous primordial, et il semble bien difficile à appliquer.

Au sujet du Handicap, pour les élèves concernés par ce point, l’application des droits liés au PAP (plan aide personnalisé) et au PPRS (Programme personnalisé de réussite scolaire), par la commission éducative, est de plus en plus aléatoire au sein des Etablissements, malgré la demande du médecin scolaire, qui est pourtant à même de déterminer les besoins spécifiques à chaque élève. Du fait de ces disfonctionnements, des familles sont contraintes de monter un dossier MDPH afin de pouvoir faire admettre certaines autorisations pour leurs enfants alors que le simple droit commun est juste nécessaire. Privilégier le bon sens simplifierait les choses pour tout le monde, et allégerait la charge de la MDPH.

Enfin, la FCPE s´interroge concernant la future politique de transport à la rentrée 2016. Selon nos informations et après discussion avec des élus départementaux, une possible non reconduction du financement de la carte de transport scolaire est envisagée. Une augmentation des frais de scolarité des enfants, dans un département comme le nôtre, avec ses zones rurales alors que la carte de transport scolaire est une dépense obligatoire pour poursuivre sa scolarité n’est pas envisageable pour la FCPE. Le Conseil Départemental peut-il nous apporter des précisions concernant ce projet ?

Nous vous remercions de votre attention.


imprimer article  imprimer article | Autres articles de Valerie

Sur le même thème

Déclaration CDEN 23/11/15 : Tests salivaires, réforme et remplacements, le 4 janvier 2016:
Retrouvez ici la déclaration FCPE 78 au Conseil départemental de l’Education nationale (CDEN) du 23 nov 2015. Lire la suite...

Déclaration de la FCPE 78 au CDEN 21/09/2015, le 21 novembre 2015:
La FCPE 78 représente les familles dans les instances départementales. Voici la déclaration de la FCPE 78 au CDEN 21/09/2015 : Sommaire : Fond réserve Remplacements Gratuité et fournitures (...)

Déclaration FCPE78 au CDEN du 9 février 2015 (REP et DHG), le 2 avril 2015:
Déclaration de la FCPE au CDEN La FCPE déplore la diminution des heures de DGH qui permettaient aux élèves de collège d’avoir accès aux heures d’accompagnement éducatif. Heures qui leur sont (...)

Déclaration FCPE 78 au CDEN du 10 avril 2014, le 12 avril 2014:
Retrouvez ici la déclaration de la FCPE des Yvelines au Conseil départemental de l’Education nationale du 10 avril 2014. Lire la suite...

Déclaration de la FCPE78 au Conseil départemental de l’Education nationale du 4 octobre - Partie 2 : La rentrée scolaire, le 18 octobre 2013:
Suite de la déclaration de la FCPE 78 au Conseil départemental de l’Education nationale du 4 octobre 2013. Lire la suite...