Le site de La FCPE 78

FCPE 78
29, avenue Duguay Trouin,
78960 Voisins-le-Bretonneux.
Tél : 01 30 54 92 41

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des Ecoles Publiques des Yvelines

Accueil | Recherche | Contact | Adhésion | Lettre d'infos |

Accueil  > Dossiers thématiques > Réflexions > François Dubet : "une école construite comme un sanctuaire protégé des demandes de la société"

François Dubet : "une école construite comme un sanctuaire protégé des demandes de la société"

vendredi 11 janvier 2008, par Gérard

Lors d’un tchat organisé par l’Afev (association de la fondation étudiante pour la ville), le 9 janvier 2008, le sociologue François Dubet a parlé de la place des parents dans l’école...

Répondant à une question posée par un internaute : "Vous parlez de travail de relations entre enseignants, élèves, parents. Il arrive que l’enseignantse positionne dans une défense des que les parents "osent" poser les questions qui dépassent "la couleur de la porte". Pensez vous qu’il ne faudrait pas revisiter ces relations, pour construire une relation duale evolutive"

Il a répondu :

« L’école républicaine française a été construite un peu à la manière d’une église, comme un sanctuaire protégé des demandes de la société, Et c’est une caractéristique nationale que de tenir les parents à distance. je crois qu’il faut que les parents puissent trouver une place dans l’école comme cela se fait dans la plupart des pays du monde. Là dessus nous sommes très loin du compte. »

Autres propos tenus par le professeur de sociologie à l’université de Bordeaux :

A propos de son ouvrage "le déclin de l’institution" :

François Dubet

« Pendant très longtemps, les métiers qui consistent à agir sur d’autres s’appuyaient sur des institutions qui leur dictaient leur cadre de travail, qui fondaient leur autorité. Aujourd’hui, ces cadres institutionnels se sont affaiblis et ce sont les professionnels eux même qui sont obligés de s’engager dans des relations avec les autres. Leur métier est beaucoup plus difficle qu’il n’était.

Je crois que la formation de tous ces professionnels devrait les aider à supporter ce type d’activité, à mieux maitriser les relations avec les élèves, les malades... et que l’on devrait trouver les moyens de leur permettre de mieux supporter la charge de cette activité. Par exemple, on sait qu’il ne suffit pas qu’un enseignant soit savant pour être un bon enseignant. Le travail d’enseignant est un travail de relation avec des élèves, avec des parents, des collègues, et la formation doit tenir compte de cette dimension. »

A propos des « élèves faibles ou juste moyens (qui) ne parviennent pas à s’adapter à ces enseignements disciplinaires "cloisonnés",n’en comprennent pas le sens , la cohérence, l’utilité ! » (André - proviseur Honoraire)

Fraçois Dubet :

C’est une question classique et récurrente. Toutes les difficultés de surmonter ce phénomène viennent de ce que les professeurs sont d’abord indentifiés à leur discipline. Ils ont passé des concours difficiles, ils sont inspectés de manière disciplinaire et ils se considèrent plus comme les spécialistes d’une discipline que comme d’abord des enseignants. Ceci pose de grandes difficultés au collège et depuis 30 ans on voit des ministères demander du travail en équipe et les disciplines se défendre. Ce sera donc une véritable révolution que de changer le mode de formation des enseignants.

Extraits sélectionnés par le site http://www.fcpe78.fr/

Consulter l’ensemble du Tchat organisé par l’Afev sur le site "pas de quartier pour les inégalités"

http://www.pasdequartier.info/index.php?page=fr_dubet

François Dubet est professeur de sociologie à l’université de Bordeaux et directeur d’études à l’EHESS.
Il est membre du comité de rédaction de la revue Sociologie du travail et du comité scientifique de plusieurs autres revues.

Auteur de plusieurs ouvrages sur les mouvements sociaux, les problèmes urbains, la marginalité juvénile, la délinquance, l’école, la socialisation, le travail et la théorie sociologique. Ses travaux portent actuellement sur les théories et les sentiments de justice.

A noter aussi :

- un tchat avec Philippe Meirieu, Mercredi 23 janvier 2008 - 11h


imprimer article  imprimer article | Autres articles de Gérard

Sur le même thème

Ecole : lettre d’un bouc émissaire à ses accusateurs publics , le 16 septembre 2009:
Un article de Philippe Meirieu dans les pages "Rebonds" de Libération

Soutenir les réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté, le 18 septembre 2008:
Un appel commun des parents d’élèves, des associations de professionnels et des syndicats pour soutenir les réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté.

L’agrégé de grammaire, le passé antérieur et la règle de trois, le 10 avril 2008:
Un célèbre agrégé de grammaire est interrogé sur la passé antérieur et la règle de trois ...

19 organisations, dont la FCPE, lancent un appel contre les programmes du primaire, le 26 mars 2008:
"Votre projet de programmes est marqué par l’inadaptation des contenus, par un affaiblissement de leur dimension culturelle et par une conception mécaniste des (...)

Non aux nouveaux programmes de l’école primaire !, le 19 mars 2008:
Deux anciens ministres de l’Education nationale, dans des gouvernements de droite et de gauche, lancent un appel à Xavier Darcos pour qu’il renonce au « populisme scolaire » Par Luc Ferry et Jack (...)

Transformations des parcours des élèves ; implication des parents ; Taille des établissements, le 12 mars 2015:
À partir d’études inédites, de revues de littérature et de notes méthodologiques, ce numéro d’éducation formations s’intéresse à la réussite des élèves en observant leurs parcours scolaires, leurs conditions (...)

Etude PISA 2012 : De la nécessité de refonder, le 17 décembre 2013:
L’étude PISA 2012 de l’OCDE sur l’éducation vient d’être publiée. Pour la FCPE, cette étude rappelle donc l’urgence de transformer l’Ecole en profondeur et d’aller vers un système tourné vers la réussite (...)

Contre le libéralisme autoritaire, refonder le service public d’éducation - par Philippe Meirieu, le 9 février 2009:
Une intervention de Philippe Meirieu au forum de "L’appel des appels" le 31 janvier 2009 à Paris.

Où peut bien aller un pays qui a si peur de sa jeunesse…, le 6 décembre 2008:
Le rapport Varinard, envisage la possibilité d’emprisonner des mineurs à partir de 12 ans et de les faire juger dès 16 ans sous le même régime que les adultes : mêmes juridictions, mêmes peines ? Si le (...)

Les Yvelines risquent de perdre leur Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, le 11 octobre 2008:
Basé depuis 1945 dans les Yvelines à Marly le Roi, l’Institut national de la jeunesse et de l’Education populaire risque de fermer dans le cadre de la logique implacable de la RGPP. infos et pétition (...)