Le site de La FCPE 78

FCPE 78
29, avenue Duguay Trouin,
78960 Voisins-le-Bretonneux.
Tél : 01 30 54 92 41

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des Ecoles Publiques des Yvelines

Accueil | Recherche | Contact | Adhésion | Lettre d'infos |

Accueil  > Dossiers thématiques > Réflexions > Contre le libéralisme autoritaire, refonder le service public d’éducation - par Philippe Meirieu

Contre le libéralisme autoritaire, refonder le service public d’éducation - par Philippe Meirieu

lundi 9 février 2009, par Gérard

Une intervention de Philippe Meirieu au forum de "L’appel des appels" le 31 janvier 2009 à Paris.

Extraits :

(...)

Comme l’écrivaient les enfants de Barbiana, dans la Lettre à une maîtresse d’école publiée en 1967, exiger d’un service public de « faire du chiffre », c’est « condamner les hôpitaux à soigner les bien-portants et à exclure les malades. »

(...)

La thèse de Margaret Tatcher – « Il n’y a pas de société, il n’y a que des individus… » – reste la matrice idéologique de la politique que nous subissons. Et si le Président de la République, quoique devenu impopulaire, reste « en phase » avec la majorité de la population, c’est que, justement, il s’adresse toujours aux individus. Il leur dit : « Je ferai en sorte que vos enfants soient gardés les jours de grève… Si vous n’êtes pas contents de votre école, vous pourrez en changer… Si vous voulez gagner plus, vous pouvez le faire… Recherchez votre intérêt et ne vous inquiétez pas des autres… N’ayez pas peur des conflits, la police vous protège… ». Et c’est bien parce que ce discours s’adresse à l’individu privé en chacun d’entre nous dans un monde de plus en plus individualiste qu’il fonctionne…

(...)

Qu’on ne se méprenne pas cependant : les intérêts individuels, tous les intérêts individuels, peuvent être légitimes. Ce qui n’est pas légitime, c’est de réduire le « bien commun » à la somme ou à la mise en concurrence des intérêts individuels. Le pari de la démocratie dans la République, c’est de faire travailler des « institutions » afin qu’elles permettent de s’exhausser au-dessus du déchaînement des rivalités personnelles.

(...)

Deux pistes me paraissent devoir être explorées pour cela. La première, c’est celle que nous expérimentons avec « l’appel des appels », c’est ce qui est en train de s’expérimenter dans le pays : sortir de nos isolements, faire le lien entre les différents secteurs frappés par le libéralisme autoritaire, se parler, tenter de comprendre ce qui nous réunit, identifier ce qui nous rapproche et comment nous pouvons nous compléter. Il y a là quelque chose d’essentiel à mes yeux et que je vois s’ébaucher aujourd’hui. Ainsi, par exemple, dans les écoles primaires, on observe une formidable évolution : les parents et les enseignants se mettent à travailler ensemble, les élus locaux et le tissu associatif s’y associent, des dynamiques sont à l’œuvre… qu’il faudra prolonger bien au-delà des combats d’aujourd’hui.

Enfin, une deuxième piste me semble devoir être plus que jamais travaillée : la « refondation » des services publics. Il nous faut sortir de cette oscillation mortifère entre le « tout État » et le « tout marché », deux postures qui s’opposent et se nourrissent réciproquement.

(...)

Télécharger le texte :

A lire aussi sur le site de Philippe Meirieu :

http://www.meirieu.com/nouveautesblocnotes.htm


Philippe Meirieu

Contre le libéralisme autoritaire, refonder le service public d’éducation


126.5 ko

imprimer article  imprimer article | Autres articles de Gérard

Sur le même thème

Le collectif "L’éducation est notre avenir" interpelle Luc Chatel, le 9 septembre 2009:
Le collectif "L’éducation est notre avenir", qui rassemble de nombreux acteurs de l’éducation dont la FCPE, vient d’adresser au ministre de l’Education nationale une lettre. Les organisations (...)

FCPE 78 : Congrès spécial le 20 juin 2009 à Guyancourt avec Philippe Meirieu, le 16 juin 2009:
Lors d’un congrès spécial organisé le samedi 20 juin 2009 à Guyancourt (accueil à partir de 8h30) Philippe Meirieu sera l’invité d’honneur. A l’occasion de ce congrès, le Président sortant Xavier Fernagu (...)

Les risques d’Internet, mythes et réalités, le 16 juin 2009:
Une analyse et des conseils précieux en ligne sur le site belge "Yacapa"

Rapports Descoings : les propositions sont-elles à la hauteur de l’enjeu ?, le 6 juin 2009:
Après une intéressante concertation qui l’a mené dans 80 lycées à travers le pays, Richard Descoings a formulé une centaine de « préconisations pour la réforme du lycée ». Question : les propositions (...)

Transformations des parcours des élèves ; implication des parents ; Taille des établissements, le 12 mars 2015:
À partir d’études inédites, de revues de littérature et de notes méthodologiques, ce numéro d’éducation formations s’intéresse à la réussite des élèves en observant leurs parcours scolaires, leurs conditions (...)

Etude PISA 2012 : De la nécessité de refonder, le 17 décembre 2013:
L’étude PISA 2012 de l’OCDE sur l’éducation vient d’être publiée. Pour la FCPE, cette étude rappelle donc l’urgence de transformer l’Ecole en profondeur et d’aller vers un système tourné vers la réussite (...)

Où peut bien aller un pays qui a si peur de sa jeunesse…, le 6 décembre 2008:
Le rapport Varinard, envisage la possibilité d’emprisonner des mineurs à partir de 12 ans et de les faire juger dès 16 ans sous le même régime que les adultes : mêmes juridictions, mêmes peines ? Si le (...)

Les Yvelines risquent de perdre leur Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, le 11 octobre 2008:
Basé depuis 1945 dans les Yvelines à Marly le Roi, l’Institut national de la jeunesse et de l’Education populaire risque de fermer dans le cadre de la logique implacable de la RGPP. infos et pétition (...)

Echec scolaire… la "faute" à qui… et que faire ? , le 19 septembre 2008:
Gérard de Vecchi, maître de conférence en sciences de l’éducation estime notamment que "Ce n’est pas en recherchant la culpabilité de chacun que nous règlerons le problème de l’échec scolaire ! Et (...)