Le site de La FCPE 78

FCPE 78
29, avenue Duguay Trouin,
78960 Voisins-le-Bretonneux.
Tél : 01 30 54 92 41

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des Ecoles Publiques des Yvelines

Accueil | Recherche | Contact | Adhésion | Lettre d'infos |

Accueil  > Dossiers thématiques > Réflexions > Où peut bien aller un pays qui a si peur de sa jeunesse…

Où peut bien aller un pays qui a si peur de sa jeunesse…

samedi 6 décembre 2008, par Gérard

Le rapport Varinard, envisage la possibilité d’emprisonner des mineurs à partir de 12 ans et de les faire juger dès 16 ans sous le même régime que les adultes : mêmes juridictions, mêmes peines ? Si le sujet n’était pas si grave, on pourrait en rire…

communiqué FCPE (extraits)

La FCPE ne l’acceptera pas !

Pas plus qu’elle n’acceptera le fichage dans EDVIRSP de mineurs potentiellement soupçonnables de pouvoir, un jour peut-être, porter atteinte à l’ordre public… Ni que des gendarmes se livrent à des interventions musclées avec des chiens dans les classes pour faire régner la terreur. Ni que l’on prenne prétexte du rapport Varinard pour relancer l’idée d’une détection précoce des troubles du comportement chez les enfants de 3 ans, eux aussi considérés comme des délinquants potentiels, comme s’y essaye l’UMP.

Où peut bien aller un pays qui a si peur de sa jeunesse…

La FCPE ne peut que se répéter : on ne prédit pas la délinquance, on la prévient.

PDF - 51.4 ko
Laurent Muchielli
Note statistique de (re)cadrage sur la délinquance des mineurs

Extraits du texte de Laurent Mucchielli :

« Mme Dati se prépare à ajouter une énième réforme de la justice des
mineurs et tente pour cela de la justifier exactement de la même manière c’est-à-dire en
déformant la réalité lorsque les autres arguments ne suffisent plus 10. Les questions que l’on
peut se poser sont dans les deux cas les mêmes : la volonté de réformer l’Ordonnance de 1945
permet-elle de raconter n’importe quoi (sur la délinquance des mineurs) ?

- Pourquoi nos
dirigeants politiques tentent-ils à ce point d’induire en erreur les citoyens ?

- Quels sont les
véritables objectifs de ces propos et de ces lois ?

- Et pendant ce temps là, est-ce que des enjeux
vraiment importants pour améliorer le traitement judiciaire de la délinquance des mineurs (par
exemple le problème des moyens humains et financiers des enquêtes menées durant
l’instruction des dossiers et celui des moyens humains et financiers de l’exécution des
décisions de justice) ne seraient pas occultés ? »


imprimer article  imprimer article | Autres articles de Gérard

Sur le même thème

Transformations des parcours des élèves ; implication des parents ; Taille des établissements, le 12 mars 2015:
À partir d’études inédites, de revues de littérature et de notes méthodologiques, ce numéro d’éducation formations s’intéresse à la réussite des élèves en observant leurs parcours scolaires, leurs conditions (...)

Etude PISA 2012 : De la nécessité de refonder, le 17 décembre 2013:
L’étude PISA 2012 de l’OCDE sur l’éducation vient d’être publiée. Pour la FCPE, cette étude rappelle donc l’urgence de transformer l’Ecole en profondeur et d’aller vers un système tourné vers la réussite (...)

Contre le libéralisme autoritaire, refonder le service public d’éducation - par Philippe Meirieu, le 9 février 2009:
Une intervention de Philippe Meirieu au forum de "L’appel des appels" le 31 janvier 2009 à Paris.

Les Yvelines risquent de perdre leur Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, le 11 octobre 2008:
Basé depuis 1945 dans les Yvelines à Marly le Roi, l’Institut national de la jeunesse et de l’Education populaire risque de fermer dans le cadre de la logique implacable de la RGPP. infos et pétition (...)

Echec scolaire… la "faute" à qui… et que faire ? , le 19 septembre 2008:
Gérard de Vecchi, maître de conférence en sciences de l’éducation estime notamment que "Ce n’est pas en recherchant la culpabilité de chacun que nous règlerons le problème de l’échec scolaire ! Et (...)