Le site de La FCPE 78

FCPE 78
29, avenue Duguay Trouin,
78960 Voisins-le-Bretonneux.
Tél : 01 30 54 92 41

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des Ecoles Publiques des Yvelines

Accueil | Recherche | Contact | Adhésion | Lettre d'infos |

Accueil  > Actualités > Infos départementales > L’éducation en Finlande : "Chaque élève est important"

L’éducation en Finlande : "Chaque élève est important"

samedi 5 juillet 2008, par Gérard

Un de Paul Robert (principal de collège à Clarensac - Gard) : "l’éducation en Finlande : les secrets de la réussite "chaque élève est important".

Extraits :

« Ce n’est qu’à partir de 7 ans les enfants commencent normalement à apprendre à
lire. Auparavant le jardin d’enfant (1 à 6 ans) et l’éducation préscolaire (6 à 7 ans)
cherchent avant tout à éveiller les aptitudes des enfants, leur curiosité, leur habileté.
Chaque jour est consacré à une discipline (musique, sport, activités manuelle ou artistiques,
langue maternelle, maths) mais c’est seulement le matin que les enfants s’y initient, de
façon toujours très attractive. L’après-midi est réservé au jeu. »

(...)

« Le recrutement des enseignants contribue de toute façon à sélectionner dès le début
des études les candidats non seulement sur des compétences disciplinaires et théoriques
mais aussi sur l’idée qu’ils se font de leur métier et sur leur conception et leur connaissance
de l’enfant.

Les « class teachers », correspondant à nos professeurs d’école, sont appelés à
enseigner des niveaux 1 à 6 de l’éducation fondamentale. Les candidats doivent posséder le
« matriculation examination » et avoir acquis déjà une expérience auprès des enfants
comme « assistants » dans une école ou un collège pendant trois ans.

C’est seulement alors
qu’ils peuvent présenter un dossier d’admission auprès de la faculté d’éducation de leur
choix (en général ils postulent dans trois universités différentes). A la faculté d’éducation de
Joensuu, sur 1200 dossiers - comprenant lettre de motivation et CV - 300 sont retenus
chaque année. Les candidats doivent ensuite passer, pendant deux jours entiers, des séries
de tests et d’entretiens. L’un de ces tests est un « test de groupe » durant lequel les
10
candidats, par groupe de 6, doivent discuter devant des observateurs d’un sujet donné
concernant l’éducation. Un entretien personnel est également exigé. Au terme de ces tests,
seuls 80 candidats pourront entamer leurs études à la faculté d’éducation.

Quant aux « subject teachers », ou professeurs spécialisés dans une discipline, qui
seront aptes à enseigner aux niveaux 7 à 9 de l’éducation fondamentale et dans les lycées,
ils doivent avoir d’abord obtenu un master dans leur discipline, après quoi ils devront étudier
la pédagogie pendant un ou deux an à la faculté d’éducation. Pour y entrer, ils devront subir
à peu près les mêmes tests que les « class teachers ».
Une fois passé leur diplôme, les enseignants doivent chercher un poste.

Il n’y a pas
en Finlande de « mouvement national », ni même régional ou départemental. Ce sont les
municipalités, dotées de très larges compétences en matière d’enseignement, qui ont la
responsabilité du recrutement. Elles la partagent avec les établissements, dont les directeurs
participent aux commissions et peuvent influer sur les décisions en fonction de leurs besoins
et de leurs attentes. Les enseignants sont ensuite payés directement par les établissements,
dont les budgets, abondés par les municipalités, comprennent les salaires du personnel.
 »

etc ...

décembre 2006 - 18 pages

http://www.meirieu.com/ECHANGES/robertfinlande.pdf


imprimer article  imprimer article | Autres articles de Gérard

Sur le même thème

Etude PISA 2012 : De la nécessité de refonder, le 17 décembre 2013:
L’étude PISA 2012 de l’OCDE sur l’éducation vient d’être publiée. Pour la FCPE, cette étude rappelle donc l’urgence de transformer l’Ecole en profondeur et d’aller vers un système tourné vers la réussite (...)

La circulaire de la rentrée 2008 publiée, le 12 avril 2008:
Elle était attendue, voire exigée par la FCPE. Le B.O. du 10 avril publie la circulaire de rentrée, le document annuel qui indique aux recteurs les grands axes de la politique éducative (...)

L’école à l’épreuve du handicap, le 15 janvier 2008:
Au sommaire du numéro de janvier des "cahiers pédagogiques" : "Que s’est-il passé dans le système éducatif français depuis la promulgation de la loi du 11 février 2005 (...)

l’OCDE dénonce l’inégalité sociale dans l’Ecole française, le 4 janvier 2008:
Quel est le pays où un jeune de milieu défavorisé a deux fois plus de chances d’échouer en maths qu’en Turquie ? Ce pays qui se classe 25ème sur 29 pour le lien entre catégorie sociale et réussite en (...)

La série S sélective avant tout, le 30 décembre 2007:
Les études scientifiques sont détournées de leur finalité et servent avant tout à sélectionner une élite... un rapport du ministère de l’Education nationale : constats et (...)