Le site de La FCPE 78

FCPE 78
29, avenue Duguay Trouin,
78960 Voisins-le-Bretonneux.
Tél : 01 30 54 92 41

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des Ecoles Publiques des Yvelines

Accueil | Recherche | Contact | Adhésion | Lettre d'infos |

Accueil  > Actualités > Infos départementales > 2 avril : 1500 personnes manifestent devant le rectorat de Versailles

2 avril : 1500 personnes manifestent devant le rectorat de Versailles

compte rendu de la journée
vendredi 4 avril 2008, par Gérard

A l’initiative de la FCPE, les organisations appelant au rassemblement étaient : la FSU, le SGEN/CFDT, l’UNAAPE, l’UNSA, rejointes par la CGT/EDUCATION, SUD EDUCATION et bien sûr les lycéens, ainsi que par quelques adhérents de la PEEP.

Objet : Protester contre la suppression, au sein de l’Académie de Versailles, de quelques 600 postes d’enseignants dans le second degré à la prochaine rentrée, dont plus de 300 dans les Yvelines.

Ni échec, ni succès pour ce rassemblement qui aura mobilisé, de 15 h à 18 h, sous les fenêtres du rectorat, environ 1500 parents, enseignants et lycéens, majoritairement issus des Yvelines.

Une délégation (1) composée de 18 personnes a été reçue pendant plus de deux heures par le recteur, Alain Boissinot, et son directeur de cabinet, Jean Xavier Moreau.

Il avait été décidé que j’introduise le débat (en qualité de représentant de l’organisation initiatrice du rassemblement) avant que chacun ne s’exprime sur l’aspect général de nos préoccupations et revendications, en argumentant très concrètement par de nombreux exemples locaux.
Le recteur se sera livré, avec brio, à un splendide exercice de langue de bois, réfutant l’ensemble des arguments exposés. Il aura toujours considéré, au cours de l’échange, que la baisse des moyens correspondait strictement à la baisse démographique constatée (ou prévisible) et que rien ne justifiait que l’on s’alarme de la sorte. Tout au plus aura-t-il reconnu un « léger » déficit en matière de personnel médico-social.

A la sortie de cette audience, les organisations présentes ont prévu de se recontacter, à brève échéance, afin d’imaginer les suites à donner au mouvement.

De notre côté, j’irai, avec mes collègues des autres départements de l‘académie, rendre compte de ce rassemblement, mais aussi des mobilisations successives survenues dans notre département, à la journée nationale des présidents, se tenant à Paris, samedi prochain 5 Avril.

Nous pensons que le recteur, comme le ministère, jouent la carte du « pourrissement », tablant sur la proximité des vacances scolaires, qui vont, à l’échelle de l’hexagone, s’étaler sur cinq semaines, ainsi que sur la proximité des examens.

Nous sommes également enclins à penser, toutes organisations confondues, que seule une riposte nationale massive puisse faire reculer le gouvernement et qu’il conviendrait de s’y préparer pour la mi Mai.
Ayons, en effet, à l’esprit, que pour le ministère, ça n’est, cette année, qu’un galop d’essai.
L’an prochain, à l’échelon national, ça n’est pas 11200 postes que l’on prévoit de supprimer, mais 30000 !!

Xavier FERNAGU (président FCPE 78)

(1) Délégation composée des quatre CDPE, du conseil local d’Elancourt, d’un représentant par organisation syndicale, de l’UNAAPE, de la PEEP du lycée Monnet, et de 4 lycéens


imprimer article  imprimer article | Autres articles de Gérard