Le site de La FCPE 78

FCPE 78
29, avenue Duguay Trouin,
78960 Voisins-le-Bretonneux.
Tél : 01 30 54 92 41

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des Ecoles Publiques des Yvelines

Accueil | Recherche | Contact | Adhésion | Lettre d'infos |

Accueil  > Dossiers thématiques > Réflexions > Profiter de l’accompagnement éducatif pour renforcer l’"évaluation par contrat de confiance"

Profiter de l’accompagnement éducatif pour renforcer l’"évaluation par contrat de confiance"

samedi 15 mars 2008, par Gérard

André Antibi, professeur à l’université Paul-Sabatier (Toulouse-III), et son "Mouvement contre la constante macabre" veulent profiter du dispositif de l’accompagnement éducatif pour promouvoir un système d’évaluation par contrat de confiance (EPCC) renforcé.

La "constante macabre" est le fait que "sous la pression de la société, les enseignants se sentent obligés, inconsciemment, de mettre un certain pourcentage de mauvaises notes, même dans les classes de très bon niveau, pour que leur évaluation et leur enseignement soient crédibles". "Un enseignant qui ne donne que des bonnes notes est forcément suspecté de laxisme.

On ne peut pas imaginer qu’il est meilleur que les autres et a réussi à motiver ses élèves", résume André Antibi. Afin d’éradiquer ce phénomène, il a expérimenté durant 3 ans l’EPCC qui repose sur le principe suivant : l’élève doit prendre conscience que ses efforts ne sont pas vains et que le travail est une valeur importante.

L’appel contre la constante macabre compte aujourd’hui 35 signataires dont la FCPE.

A lire sur le site Mouvement Contre La « Constante Macabre » :

http://mclcm.free.fr/


imprimer article  imprimer article | Autres articles de Gérard

Sur le même thème

Transformations des parcours des élèves ; implication des parents ; Taille des établissements, le 12 mars 2015:
À partir d’études inédites, de revues de littérature et de notes méthodologiques, ce numéro d’éducation formations s’intéresse à la réussite des élèves en observant leurs parcours scolaires, leurs conditions (...)

Etude PISA 2012 : De la nécessité de refonder, le 17 décembre 2013:
L’étude PISA 2012 de l’OCDE sur l’éducation vient d’être publiée. Pour la FCPE, cette étude rappelle donc l’urgence de transformer l’Ecole en profondeur et d’aller vers un système tourné vers la réussite (...)

Contre le libéralisme autoritaire, refonder le service public d’éducation - par Philippe Meirieu, le 9 février 2009:
Une intervention de Philippe Meirieu au forum de "L’appel des appels" le 31 janvier 2009 à Paris.

Où peut bien aller un pays qui a si peur de sa jeunesse…, le 6 décembre 2008:
Le rapport Varinard, envisage la possibilité d’emprisonner des mineurs à partir de 12 ans et de les faire juger dès 16 ans sous le même régime que les adultes : mêmes juridictions, mêmes peines ? Si le (...)

Les Yvelines risquent de perdre leur Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, le 11 octobre 2008:
Basé depuis 1945 dans les Yvelines à Marly le Roi, l’Institut national de la jeunesse et de l’Education populaire risque de fermer dans le cadre de la logique implacable de la RGPP. infos et pétition (...)