Le site de La FCPE 78

FCPE 78
29, avenue Duguay Trouin,
78960 Voisins-le-Bretonneux.
Tél : 01 30 54 92 41

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
des Ecoles Publiques des Yvelines

Accueil | Recherche | Contact | Adhésion | Lettre d'infos |

Accueil  > Actualités > Infos départementales > La loterie des notes au bac : des conclusions déjà connues

La loterie des notes au bac : des conclusions déjà connues

mardi 11 mars 2008, par Gérard

Une expérimentation sur les notes au bac ne fait que confirmer les conclusions bien connues des recherches antérieures sur la question des aléas de la notation. Ces aléas persistants interrogent forcément sur leurs conséquences sur la carrière des élèves et sur l’obtention des diplômes, et en l’occurrence ici, du baccalauréat.

Extraits d’un article du café pédagogique :

Ce qui est certain c’est que l’étude de B. Suchaut n’apporte pas de fait nouveau mais confirme des travaux antérieurs.

- Déjà en 1930, Henri Laugier, après avoir travaillé sur le certificat d’étude, avait montré des écarts de 9 points entre correcteurs pour des copies universitaires.

- En 1962, Pieron, Reuchlin et Bacher avaient démontré que pour obtenir une note "juste" aux épreuves du bac de mathématiques il faudrait faire la moyenne des notes de 13 correcteurs en maths, 78 en français et 127 en philo.

De quoi ruiner le ministère ! Inversement, une étude ministérielle a aussi démontré, à partir des résultats du bac 2003, que 3 ou 4 épreuves prédisent le résultat final. Enfin plus récemment on se rappelle les travaux d’Antibi sur "la constante macabre".

L’étude de Bruno Suchaut en ligne


imprimer article  imprimer article | Autres articles de Gérard

Sur le même thème

Transformations des parcours des élèves ; implication des parents ; Taille des établissements, le 12 mars 2015:
À partir d’études inédites, de revues de littérature et de notes méthodologiques, ce numéro d’éducation formations s’intéresse à la réussite des élèves en observant leurs parcours scolaires, leurs conditions (...)

Etude PISA 2012 : De la nécessité de refonder, le 17 décembre 2013:
L’étude PISA 2012 de l’OCDE sur l’éducation vient d’être publiée. Pour la FCPE, cette étude rappelle donc l’urgence de transformer l’Ecole en profondeur et d’aller vers un système tourné vers la réussite (...)

Contre le libéralisme autoritaire, refonder le service public d’éducation - par Philippe Meirieu, le 9 février 2009:
Une intervention de Philippe Meirieu au forum de "L’appel des appels" le 31 janvier 2009 à Paris.

Où peut bien aller un pays qui a si peur de sa jeunesse…, le 6 décembre 2008:
Le rapport Varinard, envisage la possibilité d’emprisonner des mineurs à partir de 12 ans et de les faire juger dès 16 ans sous le même régime que les adultes : mêmes juridictions, mêmes peines ? Si le (...)

Les Yvelines risquent de perdre leur Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, le 11 octobre 2008:
Basé depuis 1945 dans les Yvelines à Marly le Roi, l’Institut national de la jeunesse et de l’Education populaire risque de fermer dans le cadre de la logique implacable de la RGPP. infos et pétition (...)